Présentation FredLeFurieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation FredLeFurieux

Message par FredLeFurieux le Sam 12 Mar - 14:15

Tout part d’un message gribouillé sur la page de garde d’un livre, retrouvé dans un campement de fortune, à proximité d’un helicoptère écrasé.

" -  Pour celui qui trouvera cette note :
Je m’appelle Dmitri Nikolaï Domachev, je suis responsable de l’Unité 728, unité militaire de recherche bactériologique.
Au point ou j’en suis, plus rien n’est confidentiel, et ce que je vais vous apprendre maintenant  permettra peut être d’endiguer l’infection… Comment  commencer ?

De Mars 2013 au 15 Décembre 2013, 4 sujets types, des militaires, ont été sélectionnés par mon unité, avec l’aval du Haut Commandement des Forces Armées, pour faire partie, à leur insu, du protocole PTR7.5
Cette axperience  consistait à leur faire ingérer quotidiennement, au travers de leur alimentation, une infime dose d’un composé chimique qui devait, à terme, augmenter radicalement leur endurance et leur agressivité.
Les résultats étaient bons, et le protocole devait entrer dans sa phase suivante, avec un accroissement conséquent du nombre de « sujets – test », à savoir l’effectif complet de la base aérienne Nord Est, avant une généralisation à l’ensemble des unités combattantes de Chernarus.

Mais ce maudit soir du 15 Décembre 2013, le paquebot contenant le caisson de composés bactériologiques s’est abimé sur les côtes, plusieurs containers, dont le C7, se sont éventrés, et l’Infection à commencé …
Suite à une surexposition massive, le comportement des individus touché a muté, les laissant en proie à une agressivité proche de la crise de furie, menant rapidement, dans un premier temps, à une tétanie des muscles et du systeme cardiaque, puis au décès … dans un premier temps.

La suite, vous qui vous êtes retrouvés bloqués dans cette zone de quarantaine, vous la connaissez…
Très rapidement après, 3 des puces RFID, qu’on avait placé en prétextant un vaccin, sur nos sujets tests, ont cessé d’indiquer des déplacements, nous amenant à considérer leurs hôtes comme définitivement perdus…
Une seule a continué à émettre, celle du capitaine Frédéric Bonaventure Naméoum’Fowët .
Mais le soir du 28 Juin, son comportement est devenu erratiques pendant de longues heures, avant de nous indiquer qu’il prenait une direction plein nord, loin de toutes zones habitées.

Depuis, sa balise, la dernière du protocole PTR7.5, est toujours en activité, nous laissant penser que le capitaine Naméoum’Fowët serait potentiellement le seul porteur sain du virus.
Le commandement m’a donc donc donné pour mission, avec l’appui d’une unité Spetznatz, de me rendre en Chernarus, de retrouver le sujet-test survivant et de l’exfiltrer en vue  d’analyser sa composition sanguine et les réactions physiologiques de son organisme face à la surexposition.

Seulement voila, arrivés sur zone, nous avons rapidement fait l’objet de tirs d’armes automatiques en nous approchant du sol, et notre hélico a du se poser, trop endommagé pour continuer …
Mes compagnons militaires se sont déployés à la recherche du capitaine, cela fait maintenant 2 jours, et pas un n’est revenu.
Je me terre pour ma part à proximité de l’helico, attendant désépérement une mission de secours qui, j’en ai maintenant conscience, ne viendra jamais. Je n’ai pas d’armes, pratiquement plus de nourriture, je vais devoir tenter, par mes propres moyens, de quitter la zone de quarantaine.

Si vous trouvez ce message, vous pouvez nous aider, vous aider : trouvez le porteur sain !
Le sujet recherché est d’origine afro-americaine, peau noire, taille 1m80 (comme tout le monde), poids 80kg (comme tout le monde), il se deplace à l'heure actuelle essentiellement dans le secteur Nord Est de la Zone.
Les relevés de déplacements de sa puce RFID étant considérablement plus rapides ces derniers temps, on peut supposer qu'il est fréquemment motorisé, probablement ses talents de bricoleur-mécanicien lui auront ils permis de remettre en état une des nombreuses carcasses qui jonchent les routes.

Approchez le prudemment, on ne sait pas à l’heure actuelle quelle est son degré de conscience, mais ne le tuez pas !!
Prélevez sur lui le plus possible de poches de sang, mais faites en sorte qu’il reste en vie !
Le Commandement essayera de communiquer régulierement aux survivants des Forces Armées de Chernarus les dernières positions connues du capitaine Naméoum’Fowët, mais de nombreux problèmes de transmissions existent avec la zone de quarantaine.

Faites parvenir ces poches de sang au commandement des Forces Armées de Chernarus, vous serez bien entendu récompensés, en fonction du volume que vous aurez à nous transmettre.

Aidez nous à arrêter tout ça !! "


avatar
FredLeFurieux
Watchmen+

Messages : 1221
Date d'inscription : 29/02/2016
Localisation : 42 - Loire

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCSv7ZMaiiB424R8bJUWB5mQ

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum